Livraison offerte en France métro dès 30 euros 💌

Les plantes adaptogènes, l'atout anti-stress par Sandrine, apprentie herboriste


à la découverte des plantes adaptogènes

Passionnée par les plantes médicinales, Sandrine de J'infuse.co suit actuellement une formation à l'Institut Méditerranéen de Documentation, d'Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales (IMDERPLAM) pour devenir herboriste. Après nous avoir expliqué comment profiter des bienfaits des plantes en infusions (si vous vous demandez quelle est la température idéale pour faire infuser vos plantes ou si vous pouvez les faire réinfuser plusieurs fois, prenez le temps d'aller lire notre entretien avec elle), nous lui avons demandé de nous parler des plantes adaptogènes. Cette famille de plantes, dont le chanvre fait partie, aide notre organisme à faire face aux stress et agressions externes pour rétablir notre équilibre interne.

Sandrine nous explique en détail ce que sont les plantes adaptogènes, comment elles nous aident à lutter contre le stress et comment les utiliser pour bénéficier de leurs bienfaits. 

un exemple de plante adaptogène

Les plantes adaptogènes, qu’est-ce que c’est?

Les plantes adaptogènes existent depuis des milliers d'années, et elles ont été mises en avant tout d'abord avec la médecine traditionnelle chinoise sous le nom de plantes « toniques supérieurs ».  C'est un chercheur russe qui est à l'origine du terme « adaptogène » en 1947. Leur point commun ? Ce sont des plantes « warriors » qui ont su s'adapter à l'environnement souvent hostiles. D'ailleurs, on remarque que de nombreuses plantes adaptogènes sont des racines, pour pouvoir s'épanouir dans le désert il faut être sacrément ancré et c'est le super pouvoir des plantes adaptogènes. 

Si seulement une dizaine de plantes sont établies comme étant adaptogènes, validées scientifiquement, de par leurs actions, un bon nombre de plantes sont également considérées comme adaptogènes car elles cochent les critères ci-dessous.

Dans la famille des plantes adaptogènes, la plus connue est le Ginseng Panax ginseng (Du grec Pan : tout ; et Akos : Remède). Mais on trouve également l'éleuthérocoque et la rhodiole. Ces 3 plantes sont celles au sujet desquelles le plus de recherches ont été menées et sont connues comme adaptogènes depuis des dizaines d'années.

Quels sont donc les critères pour qu'une plante soit définie comme adaptogène?

Il y a 3 critères permettant de classer une plante comme adaptogène :

  • Il s'agit d'une plante non toxique, l'objectif est de nous aider, pas de nous empoisonner !
  • Ayant une action non spécifique : stimulante générale. Les plantes qui ont une action ciblée, comme l'Aubépine Crataegus oxyacantha (fleurs) qui a une action ciblée sur le système cardiovasculaire ou encore la Menthe poivrée Mentha piperita (feuilles) qui a une action ciblée sur le système digestif, ne peuvent pas être considérées comme adaptogènes ;
  • Permettant de rétablir l'équilibre dans le corps, on les appelle des plantes « normalisantes ».

C'est ainsi que le chanvre, étant conforme à ces 3 critères, fait partie depuis peu de la liste des plantes adaptogènes !

Pourquoi cet engouement récent au sujet des plantes adaptogènes ?

Si les propriétés de ces plantes sont connues depuis des centaines d'années, le terme « adaptogène » est quant à lui est apparu dans les années 1950, et était plutôt réservé à des substances pharmacologiques à base de plantes. Depuis l'essor de l'utilisation des plantes médicinales pour se soigner, les recherches sont relancées. De nouvelles plantes sont libérées chaque année à la vente libre et la communication et l'information sur ces sujets s'améliorent. Il ne faut pas oublier qu'en France, jusqu'en 2008, seulement 34 plantes étaient autorisées à la vente libre, les autres étaient réservées à l'industrie pharmaceutique. Depuis un décret de 2008, 134 plantes ont été libérées, une belle progression qui va encore continuer ces prochaines années.

passionée de plantes médiciales, sandrine suit une formation d'herboriste

Quelle est l’utilité des plantes adaptogènes pour notre santé et notre bien-être, et en particulier comment nous aident-elles à lutter contre le stress ?

Comme mentionné au dessus, les plantes adaptogènes permettent de réguler le corps par un effet stimulant lorsqu'il s'agit de faire face aux états de faiblesse, ou bien au contraire un effet apaisant face aux états d'hyper stimulation/stress. Elles vont agir au niveau des glandes surrénales et donc de la régulation des hormones du corps qui nous mettent dans des états de stress ou qui nous font ressentir beaucoup de fatigue. 

Ces plantes particulièrement résistantes qui poussent dans un environnement bien souvent hostile, nous aident ainsi à surmonter toutes les situations !  

Quelles sont les recommandations et contre-indications pour bénéficier des plantes adaptogènes ?

Il n'y a pas de contre-indications particulières à utiliser des plantes adaptogènes. Bien sûr, en cas de grossesse ou de pathologies particulières il est toujours conseillé de valider avec son praticien de santé (Note: en l'absence de recherche scientifique, le chanvre est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes). Mais leurs actions générales en font des plantes faciles d'utilisation

L’expression bien connue de Paracelse reste valable "La dose fait le poison" et si on se lance dans une cure de plantes adaptogènes on ne doit pas dépasser 3 semaines de cure

En ce qui concerne les recommandations d'utilisation, dans la médecine traditionnelle chinoise et dans l'herboristerie occidentale on doit TOUJOURS mélanger les plantes pour créer une tisane. Il s'agit de maximiser les effets potentiels des plantes, d'appuyer sur l'action recherchée. Pour les plantes adaptogènes c'est pareil, si on utilise le Ginseng Panax ginseng pour son action stimulante, compléter avec du Romarin Rosmarinus officinalis va être d'autant plus efficace, le Romarin venant compléter la stimulation en aidant sur la mémoire par exemple. Ensuite de nombreuses plantes adaptogènes étant des racines (le ginseng en fait partie), si l'on veut vraiment profiter de leurs propriétés il faut les utiliser en décoction (pour en savoir plus sur les décoctions, ça se passe ici) car ce sont des parties de plantes dites « coriaces ». 

Ces plantes sur lesquelles on se penche de plus en plus aujourd'hui semblent donc avoir un avenir prometteur pour les adeptes de la médecine douce!

 

Cet article vous a intéressé? retrouvez les conseils de Sandrine sur son compte instagram, Jinfuse.co et son article sur comment bénéficier des bienfaits des plantes en infusions.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés