Rentrée sans stress ! Livraison gratuite à partir de 30€ en France Métro

comment gérer son énergie

5 conseils pour ralentir et se retrouver par Alice Vivian, formatrice en gestion du stress

Et si l’on profitait de la rentrée pour se donner de nouvelles habitudes et apprendre à ralentir ? Professeure de yoga certifiée, conférencière et formatrice en gestion du stress et bien-être, Alice est aussi formée à la yogathérapie, la pleine conscience, la communication non violente et à l’approche neurosystémique. En 2018, elle a fondé Mojom pour aider à retrouver l’unité tête-cœur-corps et déployer nos superpouvoirs. Elle revient pour Slow sur les conséquences du chronostress et donne cinq conseils pour repenser notre rapport au temps pour mieux se le réapproprier, afin de prendre soin de soi et de son énergie sur le long terme.

apprendre à gérer son stress

Notre quotidien est souvent synonyme d'hyperconnexion, d'anxiété, de pression, nous avons souvent le sentiment d'être surchargés et de courir après le temps libre. Peut-on dire que le temps s'est accéléré?

Nous vivons effectivement dans une société de la vitesse, depuis de nombreuses années : une accélération « réelle » des choses,  due en partie aux accélérations technologiques, mais aussi  une accélération  « perçue »  du temps, qui engendre l’hyperactivité, le stress chronique et l’épuisement. Devenus esclaves du temps, nous sommes pris au piège et avons le sentiment de courir toute la journée, remplissant nos agendas frénétiquement jusqu’à se sentir débordés, fatigués et souvent en perte de sens. 

Les raisons de ce système d’épuisement ? L'hyperconnexion et la forte dépendance - voire addiction ! - aux écrans et réseaux sociaux, le culte de l’urgence et de l’instantanéité, rajoutez à ceci la pression professionnelle, la compétition et les injonctions de performance dictés par notre société … et cela craque. Trop d’informations à traiter, trop de choses à faire en un minimum de temps, trop de pression… la charge mentale est trop forte, notre système nerveux ne s’auto-régule plus. Cette course effrénée nous met, littéralement, à bout de souffle. 

augmentation des burnouts crise sanitaire

Quelles en sont les conséquences pour notre physique et notre psychique ?

Les conséquences de cette course de vitesse sont nombreuses et alarmantes. Ce « chrono stress » engendre des problèmes de santé (qui va de la migraine à des pathologies graves comme des problèmes cardiaques), des burnouts (avec la crise sanitaire le nombre de burnouts à doublé en un an avec plus de 2 millions de burnouts sévères !), des dépressions et autres signes de détresse psychologique. Mais ce stress et cette pression entraînent aussi de la démotivation ; on perd le plaisir, l’envie, la légèreté et la joie. Trop vite on perd la direction et la raison d’être de ce que nous faisons. 

Il est donc crucial d’apprendre à ralentir. Repenser notre rapport au temps pour mieux se le réapproprier. Sortir du dictat de l’urgence pour faire des pauses, se recharger, prendre soin de soi et de son énergie, pour faire le choix de l’essentiel.

As-tu des conseils pour ralentir ?

Quelques pistes :

- Faites des pauses ! Déjà dans vos journées de travail, au moins 4 ou 5 petites pauses, pour marcher, respirer, aller boire un verre d’eau ou un bon petit thé, faire une micro sieste. Puis offrez vous des vrais week-end et breaks sans travail, avec repos et activités plaisir. Il faut en faire une priorité si vous voulez gérer votre énergie dans le temps.

Déconnectez !

Déconnectez des écrans dès que vous pouvez. On passe près de 10h par jour sur les écrans ! C’est mauvais pour nos yeux, le sommeil et le système nerveux.  Privilégiez  donc la lecture le soir plutôt que les écrans, offrez vous des moments de détente avec des activités artistiques, du jardinage, des rdv entre amis. Faites vous des journées de "digital detox" sans téléphone et ordinateur, cela fait un bien fou !  

Déconnectez aussi du travail : de temps off sans emails et soucis du travail.

- Offrez-vous un bain de nature : Pour ralentir, on a besoin de se reconnecter et d'aller dans la nature. Dès que vous pouvez, la forêt, la campagne ou même un moment dans un parc si vous êtes en ville. Le corps a besoin d’être en contact avec la nature pour se réguler. C’est un excellent anti stress. Le contact de l’herbe sous les pieds (l’hearthing), l’odeur et la vue des arbres, le bol d’air iodé des bords de mer..sont autant de remèdes rapides, naturel et immédiat pour rebooster les capacités naturelles du corps à s’équilibrer et se recharger. On se reconnecte à un rythmes plus naturel et écologique.

- Introduisez des rituels de décélération dans votre quotidien : Il est aussi important d’intégrer dans son quotidien de rituels de détente, de relaxation, de respiration. Il existe de nombreux outils pour gérer son stress et retrouver le calme. La respiration est un outils incroyable pour se calmer et retrouver ses esprits. La méditation nous aide à revenir dans le temps présent, dans le corps , les sensations, pour retrouver la calme intérieur et sentir quels sont nos besoins. Le yoga est une pratique incroyable pour se reconnecter au corps et au souffle et apprendre à ressentir ce qui est juste pour nous. 

Expérimentez un decelaration camp ! J’ai conçu il y a 3 ans une expérience inédite de décélération, qui réunit pour moi tous les ingrédients nécessaires au bien-être et au slow. Le Deceleration Camp c’est 4 jours dans la nature, déconnectés des écrans, pour se recharger, faire le point sur ses priorités de vie, où vous cheminez joyeusement en groupe et suivez en enseignement sur 3 sujets clés : la gestion du temps, du stress et de l’énergie. Un vrai boot camp du slow ! 

apprendre à gérer son stress

- Et enfin... de ton côté, qu'est-ce qui te détend?

J’ai besoin de mon rituel matinal de yoga tous les jours, même court les jours où n’ai pas beaucoup de temps :  des mouvements simples et des respirations qui me mettent dans le corps, m’ancre, font circuler l’énergie.

J’aime me mettre les pieds dans l’herbe dans mon jardin et regarder la nature autour de moi. Je me connecte à tous me sens et redécouvre chaque jour, comme un enfant émerveillé, la beauté de ce qui m’entoure  : je peux passer longtemps à regarder le ciel et les nuages, rien de plus reposant !

La danse me fait aussi beaucoup de bien, une musique que j’aime, une danse libre, intuitive, qui me permet de relâcher les tensions et exprimer mes émotions : je me sens très vivante quand je danse, le temps reprend sa densité, sa qualité. Je suis dans la joie.

Je fais attention aux excitants dans mon alimentation : je limite ma consommation de café, d’alcool, de viande ou de sucre : cela change tout ! Je suis une grande consommatrice de tisanes, rooibos ou Yannoh.

La démarche d’Alice vous intéresse ? Retrouvez ses conseils et astuces bien-être sur www.mojom.fr et suivez-là sur instagram, facebook et linkedin.

 

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Newsletter

La Slow life vous inspire ? Rejoignez notre mouvement pour un monde sans stress et recevez notre e-book de recettes pour un été détente

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique