Slohohow ! Livraison Mondial Relay offerte jusqu'à Noël

sapin de noël

Phobie de Noël : êtes-vous natalophobe?

Les fêtes de fin d'année approchent...

Peut-être connaissez-vous des personnes qui redoutent l’approche des fêtes de fin d’année. Peut-être ne les aimez vous pas vous-mêmes, et cela porte un nom : la natalophobie. La natalophobie, comme n’importe quelle phobie ordinaire, peut se manifester par des crises d’angoisse, du stress, des maux de ventre, ou de la déprime. Ces symptômes peuvent arriver tôt, dès l'arrivée des décorations de Noël que l’on peut voir dans la rue, et les psychiatres le remarquent !

Noël

Pourquoi les fêtes de fin d’année peuvent-elles être stressantes ?

Plusieurs raisons expliquent qu'un certain nombre de personnes redoutent l'arrivée de ces fêtes.

La première raison, c'est que Noël et le jour de l'an tombent à l'arrivée de l'hiver, peu après le 21 décembre, jour le plus court de l'année. Le froid, le mauvais temps, le manque de soleil et de luminosité sont justement les raisons principales de la dépression saisonnière.

Le mois de décembre est aussi le moment où l'on a tendance à se pencher sur l'année qui vient de s'écouler et à faire le bilan sur sa situation - où l'on s'auto-évalue, où l'on regarde où on en est au niveau relationnel, au travail, etc. Ce moment peut s'avérer être source d'angoisse, de pression et d'insatisfaction - et ce d'autant plus si une personne proche vous a quitté.e, car Noël est bien souvent avant tout une fête familiale.

Enfin, Noël peut aussi être une fête stressante pour une raison pratique et économique : qui dit Noël dit cadeaux ! Se sentir obligé de faire le meilleur cadeau, en trouver un pour chaque personne, dépenser sans compter, surconsommer ; on vous l'accorde, il y a de quoi être natalophobe... mais on a la solution !

Cadeaux de noëlQuelles sont les solutions ?

Un certain nombre de pistes plus ou moins faciles à mettre en oeuvre existent pour vaincre sa natalophobie :

  • Relativiser : ces fêtes ne durent que quelques jours, elles seront passées aussi rapidement qu'elles sont arrivées. Relâchez la pression, prenez les jours comme ils arrivent, essayez de ne pas avoir d'attentes pour éviter les déceptions.
  • Ne pas s’isoler : l'une des pires choses à faire lors de cette période serait de s'isoler. Entourez-vous de personnes de confiance, qui vous font du bien. Cela vous aidera à vous détendre et à profiter du moment.
  • Ne pas se forcer : il n'y a aucune honte à ne pas mettre un gros budget dans un cadeau ou à tout simplement ne pas venir à une fête de famille. Si l'interaction vous fait peur, n'y allez pas et attendez un moment plus calme.
  • Méditer : pour se détendre, rien de tel qu'une séance de méditation et de relaxation. Profitez d'un cours de yoga ou plus facilement, réalisez chez vous des exercices de relaxation, d'étirement et de respiration, vous en sortirez légers et détendus. Finissez avec une infusion naturelle pour profiter de tous les bienfaits de ce moment de détente.
  • Consulter si besoin : le plus important est d'accepter de se faire aider si cela devient une trop grande souffrance. Commencer à en parler est l'un des meilleurs remède et consulter peut s'avérer être d'une très grande aide.

À l'occasion des fêtes de Noël, pour vous aider à relaxer, nous proposerons tous les jours sur notre compte Instagram une astuce détente, en guise de calendrier de l'avent. Quoi qu'il en soit, natalophobe ou pas, chez Slow, on vous souhaite de passer de joyeuses fêtes, dans les meilleures conditions possibles !

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Newsletter

La Slow life vous inspire ? Rejoignez notre mouvement pour un monde sans stress et recevez notre e-book de recettes pour un été détente

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique