Livraison gratuite à partir de 30€ en France Métropolitaine

infusions mode d'emploi par sandrine herboriste

A quelle température faut-il faire infuser sa tisane? et autres questions pour bénéficier au mieux des vertus des plantes en infusions avec Sandrine, apprentie herboriste

Savez-vous quelle est la différence entre une tisane et une infusion ? Etes-vous bien sûr de savoir quelle est la température optimale pour préparer une tisane ? Peut-on faire réinfuser ses plantes ? Sandrine, apprentie herboriste, explique comment bien choisir et préparer son infusion afin de bénéficier au mieux des vertus des plantes.

Ingénieure de formation, Sandrine se passionne pour les plantes médicinales depuis plusieurs années. Elle s'est formée à l'Institut Méditerranéen de Documentation, d'Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales (IMDERPLAM) et y suit actuellement une formation en trois ans pour devenir herboriste. Sur Instagram, elle a créé le compte @jinfuse.co où elle tord le coup à certaines idées reçues et donne de précieuses informations sur les plantes et leurs vertus : le gingembre a-t-il des propriétés aphrodisiaques ? Le thé vert est-il conseillé après un repas copieux? à quoi sert la mélisse? Les réponses à ces questions (et bien d’autres!) sont sur son compte ! Nous lui avons demandé de nous donner quelques conseils pour savoir repérer du premier coup les bonnes infusions des mauvaises et pour se préparer des tisanes qui permettent aux plantes d'exprimer tout leur potentiel.

En guise d’introduction, mettons-nous d’accord sur ce dont on parle ! Tisanes, infusion, décoction… quelle est la différence ?

La tisane, c'est le nom donné à la boisson à base d'eau et de plantes. L'infusion et la décoction sont donc des modes de préparation des tisanes.

L'infusion : on prépare de l'eau bouillante, on met les plantes directement dans celle-ci, et on laisse infuser 10 minutes.

La décoction : pour les plantes dites coriaces type racines (réglisse, gingembre), écorce (aubier de tilleul, saule) ou semences (fenouil, anis vert), on met les plantes dans une casserole d'eau froide et on porte à ébullition le tout quelques minutes, puis on éteint et on laisse infuser à couvert à nouveau 10 minutes.

Lorsque l’on choisit sa tisane, quelles sont les informations à regarder sur un paquet pour s’assurer de la qualité des plantes ? 

C'est simple on doit voir seulement des noms de plantes, en français (nom commun) et le nom latin (qui nous permet de garantir l'espèce utilisée) !

On doit également voir apparaître la partie des plantes utilisée : les feuilles ? Les fleurs ? Les racines ? Il y a fort à parier que si vous avez de la racine de menthe poivrée dans votre infusion au lieu des feuilles vous allez être déçus !

Exit également les arômes qui nous font oublier le vrai goût des plantes et nous rendent addicts au sucre !

Faut-il vraiment privilégier le bio ?

Grande question, peut-on faire aveuglément confiance au bio ? Dans le doute, oui ! En effet les plantes sont fragiles et elles vont absorber tous les produits chimiques qui vont leur tomber dessus, ca va aller directement dans votre tasse et donc dans votre corps, alors on privilégie le bio car au moins on a une garantie minimum sur la culture même si on ne pourra pas tout inspecter.

En vrac ou en sachets individuels, qu’est-ce que cela change ?

La question est a-t-on suffisamment de principes actifs dans un sachet individuel ? La réponse est non hélas, la version vrac permet de mettre plus de matière dans sa tisane et donc de profiter de bien plus de principes actifs. D'autant que certains sachets libèrent des particules de plastiques...

Vaut-il mieux choisir une tisane avec une seule plante ou un mélange de plantes ?

Lorsque l'on créé un mélange de plantes pour infusion, on cherche à créer une synergie : comment l'association de plantes va t-elle décupler l'effet recherché (digestion, sommeil etc..) tout en procurant du plaisir (goût et aspect) ? Et cela on peut le faire seulement en mettant plusieurs plantes, les plantes sont incroyables mais ne peuvent regrouper toute la complexité et la diversité de la nature !

tisanes de plantes sauvages

Maintenant que l’on a choisi sa tisane, passons aux recommandations pour la préparer et bénéficier au maximum des propriétés des plantes.

Comment savoir quelle est la quantité à mettre dans sa boule à thé ?

Elle est dépendante de la plante, de son poids et de son degré de fragmentation (découpage des plantes) mais pour des infusions à base de feuilles et fleurs fragmentées il faudra compter l'équivalent d'une cuillère à soupe pour 25 cL de tisane pour profiter de leurs bienfaits.

Quelle est la température optimale de l’eau ?

Entre 90 et 100°C pour la plupart des plantes ! La reine-des-prés, qui elle est fragile, sera infusée à max 80°C par exemple, mais cela devra être précisé par votre marque/herboristerie consciencieuse !

L'eau suffit-t-elle à extraire tous les principes actifs des plantes ?

Pas toujours, l'eau va permettre d'extraire de la plantes les composés hydrosolubles donc solubles dans l'eau. Certaines molécules sont cependant plutôt liposolubles donc si on veut en tirer le plus on va devoir allier un corps gras ! C'est le cas du CBD du chanvre par exemple :)

Comment savoir quelle est la durée d’infusion ?

10 minutes, c'est le minimum pour une infusion. Quand on fait une infusion l'objectif est de faire passer les principes actifs de la plante dans la tasse donc le plus longtemps on laisse infuser le mieux c'est en réalité !  

 

cueillette sauvage

 

Pourquoi faut-il couvrir sa tasse / théière lorsque l’on infuse les plantes ?

Certaines plantes sont appelées des plantes à essences, on les reconnait à leur bonne odeur caractéristique : Menthe poivrée, Lavande, Romarin, Thym etc. Ces essences sont très volatiles, si on veut qu'elles restent dans notre tasse pour pouvoir en profiter pleinement, on couvre ! Sinon cela embaume votre salon, l'olfactothérapie c'est chouette aussi !

Y a-t-il des ustensiles recommandés ?

Non au plastique car avec l'eau bouillante ça ne fait pas bon ménage ! On opte pour une théière avec un grand infuseur ou encore des infuseurs à tasses sous forme de petite coupette/épuisette disons (désolée mais la traditionnelle boule à thé est trop petite et c'est une galère même si c'est cute) !

Peut-on "réinfuser" des plantes ?

Alors, pour le plaisir on peut tout à fait réinfuser une fois ! Plus, les plantes vont commencer à avoir un goût moins bon en général. En terme de principes actifs, ce n’est pas super de réinfuser par contre, car on aura perdu des molécules lors de la première infusion, dans ce cas il faut ajouter un peu de plantes non infusées en plus ! 

Peut-on faire infuser à froid sa tisane ?

C’est tout à fait possible, il faut plusieurs heures voire une nuit au frigo. Au niveau du goût le résultat pourra être différent, il faut essayer car cela dépend des plantes. En terme d’effets c’est pareil par contre. Simplement, cela ne s'appelle plus une infusion mais une macération.

On se sert beaucoup de la macération quand des plantes sont fragiles et ne supportent pas les hautes températures ! 

Cet article vous a plu? Retrouvez les conseils de Sandrine sur son compte Instagram

Article précédent
Article suivant

1 commentaire

  • Bonjour,
    Merci pour ces infos, quand vous dites que la cbd doit être alliée à un corps gras, c’est au moment de l’infusion? Quel corps gras? De quelle manière? Merci.

    Camille

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Newsletter

La Slow life vous inspire ? Rejoignez notre mouvement pour un monde sans stress

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique